CRYOTHÉRAPIE & STIMULATION VEINEUSE par Marc Massiot

CRYOTHÉRAPIE & STIMULATION VEINEUSE par Marc Massiot

AMÉLIORER LA RÉCUPÉRATION PAR STIMULATION DES MUSCLES LISSES DES PAROIS VASCULAIRES

Si l’électrothérapie est connue de tous, tous les courants ne se valent pas. La qualité du signal est déterminante et les modalités sont nombreuses mais ne sont pas toutes utilisées à leur juste valeur. Il en est ainsi des courants de stimulation des Cellules Musculaires Lisses Vasculaires (CMLV) sous dépendance neuro-végétative. Les artères, veines et vaisseaux lymphatiques ont en commun de comporter une tunique contractile, la « média », composées de cellules musculaires lisses. Ces CMLV règlent les calibres vasculaires sous la dépendance du système nerveux neuro-végétatif et assure la circulation lymphatique. Elles sont stimulables par des courants de très basse fréquence (1 à 2 Hz) à impulsion longue (2 à 4 ms) qui sont intégrées dans le Booster. Ces paramètres sont indispensables pour obtenir de bons résultats du fait de la grande chronaxie et d’une période réfractaire longue des muscles lisses. Ainsi, il est possible de stimuler le tonus musculaire des parois veineuses des loges profondes ainsi que les lymphangions pour améliorer les flux veineux et lymphatiques. Les loges profondes véhiculent 80 % du volume sanguin et leur insuffisance provoque une surcharge de la vascularisation superficielle avec ses conséquences veineuses.

La capacité de transport de ces réseaux profonds est donc très importante aussi bien en prévention, que pour la récupération et dans le traitement après blessure. L’intégration systématique de la stimulation des CMLV dans les protocoles de récupération permet, au même titre que pour les muscles striés, un véritable entraînement de ces muscles lisses pour une tonicité optimale des parois vasculaires. La mise en œuvre des courants CMLV dans la rééducation après blessure accélère la résorption de l’œdème et l’élimination des toxines et, en ce sens, participe à une reprise plus rapide sur le terrain. En fonction des indications, l’efficacité est complétée par la stimulation des muscles striés perivasculaires qui, par effet de vis a latere, augmente la circulation de retour. Par leurs propriétés, les courants CMLV, permettent une véritable « gymnastique » des parois veineuses et lymphatiques mises à rude épreuve dans le sport de haut niveau. Les indications sont centrées sur la récupération après l’effort, le traitement des œdèmes traumatiques (lésions musculaires, entorses, fractures), des œdèmes veineux et lymphatiques, les traitement post-opératoires, les algodystrophies, la prévention des thromboses veineuses profondes (par son action fibylolytique et anti-agrégante)2 COMBINER LES DEUX APPROCHES Dans la pratique sportive la combinaison des traitements de cryothérapie par compression glacée avec Easycr’Eau et des courants CMLV avec le Booster permet de proposer au staff médical et aux joueurs, que ce soit en préparation, en récupération ou en soin post-traumatique des outils très faciles d’utilisation, portables, main-libres et autonomes très appréciés dans toutes les compétitions et dans les cabinets de médecine du sport et de kinésithérapie. . Les séances durent de 10 à 15 minutes.

Marc Massiot

CADRE DE SANTÉ KINÉSITHÉRAPEUTE

Leave a Reply

* Name:
* E-mail: (Not Published)
   Website: (Site url with http://)
* Comment:
Type Code